Randonnées au long cours

Carnets de courses

TRAVERSÉE DE BELLEDONNE

Raid à pied

 

Juillet 1999 - Quelques notes sommaires

 

Belledonne est le plus alpin des massifs grenoblois. Dominant la vallée de l'Isère, il s'étend de Chamrousse à la Maurienne, sur plus de 50 km.

D'altitude plutôt modeste (le grand Pic de Belledonne culmine à 2977m), le massif est néanmoins sauvage. En dehors du secteur de la Pra, il est peu fréquenté.

Il abrite de nombreux lacs d'origine glaciaire.

L'itinéraire indiqué ci dessous nécéssite les crampons même en été (glaciers d'Arguille, de Freydane). Il est également nécesaire d'emporter un bon duvet (certains refuges ne disposent pas de couvertures, bivouac).

Cette traversée ne doit être entreprise que par des randonneurs expérimentés. Il n'y a pas toujours un sentier, et de très bonnes notions en lecture de carte et en orientation sont indispensables. Cela peut aussi se faire à ski, à condition que la neige soit bien stabilisée (nous l'avons tenté en 2000, mais nous avons dû abandonner à cause du mauvais temps et du risque important d'avalanche).

Cartes IGN 1/25000 : 3433OT (Allevard), 3335ET (Bourg d'Oisans), 3335OT (Grenoble)

Voir galeries photos de Belledonne

Site sur le Massif de Belledonne

Vendredi 16 juillet

9h Départ des Panissières (à quelques kilomètres d'Allevard, en direction de Pinsot), au pont du Veyton (627m). Nous remontons tranquillement le chemin qui longe le torrent du Veyton, dans la forêt.

Pont Haut

Chemin plus raide à Tirequeue. Etang de Périoule, Plan du Carré (1594m), L'Aup du Pont

15h Chalet du Merlet 1941m (Infos)
Chalet très agréable. Non gardé. Poêle, bois, 8 couchettes avec matelas (pas de couvertures), eau à proximité. Dénivelée positive: 1200m - Distance: 12km

 

Samedi 17 juillet

5h10 Réveil. Beau temps

5h50 Départ. Descente à 1850m, au Lac Inférieur

Lacs Morétan. Neige à partir de 2100m. Passage par le névé coté Pic des Grandes Lanches, sans aucune difficulté. Chamois.

8h50 Col Morétan 2503m. A l'est, au delà du Pic du Frêne, on aperçoit le Mont Blanc.

Descente à 2200m pour contourner l'éperon qui monte à la Pointe du Gleysin.

Glacier du Gleysin, pas de crevasse

11h40 Col de Comberousse 2669m. Troupeau de bouquetins sur les arêtes du Charmet de l'Aiguille.

12h Col de la Valloire 2751m, jusqu'à 13h30. Le ciel se couvre. Lac Glacé 2449m

 

 

14h30 Lac Noir 2268m
Bivouac sous un gros rocher. Nous avons la visite d'un belette curieuse, mais craintive.

Pour échapper au bivouac, il est possible de descendre au Premier chalet de la Grande Valoire (1834m) ou au Deuxième Chalet de la Petite Valloire (1779m, plus confortable), mais il faudra remonter le lendemain.

Un orage le soir. Le rocher nous protège bien.

Dénivelée positive: 1200m - Distance: 10km

Dimanche 18 juillet

5h30 Réveil

7h Départ. Chamois. Descente jusqu'à 2200m pour contourner le Rocher Gris. Neige vers 2300m

Glacier d'Arguille (pas de crevasse). Chamois. La pente s'accentue au milieu du couloir. Neige bien dure, crampons indispensables. Sortie dans les rochers, au soleil.

9h Col d'Arguille 2755m. Magnifique ambiance, très sauvage.

Col du Tépey 2716m. Quelques nuages. Descente en neige par la Plagne Vaumard, puis gros rochers, puis herbe.

12h Refuge de Combe Madame 1780m. (Infos) Gardé.

Nombreux moutons, un berger. Quelques personnes revenant du Rocher Blanc. Un aigle royal chassé par un faucon.

Orage et grêle le soir.

Dénivelée positive: 560m - Distance: 5km

Lundi 19 juillet

5h15 Réveil. Beau temps. Petit déjeuner déposé sur une table par la gardienne, la veille.

6h Départ sous le Petit Badon. Le sentier disparait au bout d'un moment et la marche dans les rochers et les rodhodindrons devient très difficile. Chamois

Petit couloir accédant au col de l'Ile. Pentu, en herbe mouillée et plein de grêlons. Il serait sans doute préférable de passer par le col du Mouchillon.

8h45 Col de l'Ile 2273m. Après une marche de quelques dizaines de mètres, très belle vue sur les lacs.

Lac de l'Ile, Lac de la Motte, Lac Cottepens 2135m

Le refuge des 7 Laux est fermé pour cause de travaux.

Une belette

Lac du Cos 2182m. Direction le col de la Vache. Neige dans la partie supérieure.

12h35 Col de la Vache 2556m. Troupeau de Bouquetins (une vingtaine). Nuages. Jolie pente de neige au départ de la descente, versant ouest.

Descente à 1900m. Le ciel devient de plus en plus menaçant.

La traversée sur le Pas de la Coche est interminable.

15h Pas de la Coche 1989m. Le tonnerre. Il faut descendre rapidement.

15h30 Habert d'Aiguebelle 1740m (Infos) Gardé
Orage violent

Dénivelée positive: 960m - Distance: 15km

Mardi 20 juillet

6h Réveil. Ciel couvert

6h50 Départ

7h30 Pas de la Coche 1989m. Joli rayon de lumière sur le Lac de la Coche

Il faut suivre un sentier plus ou moins tracé, passant sous le versant sud de la Pointe du Sifflet, traverser plusieurs vallon, jusqu'au Ruisseau de la Grande Montagne (2000m), puis monter en direction du Lac des Trois Laux.

Débris d'avion et Mémorial du 14 novembre 1944. Quelques cairns de temps en temps. Itinéraire incertain. Les nuages enveloppent les sommets.

11h30 Lac des Trois Laux 2300m. Neige sur 100m

12h15 Brèche de Roche Fendue 2500m. Descente à 2300m.

13h Col de la Mine de Fer 2400m. Le soleil revient peu à peu. Sieste jusqu'à 14h25.

16h Refuge Jean Collet 1950m (Infos) Gardé.

Dénivelée positive: 1140m - Distance: 11km

Mercredi 21 juillet

5h Réveil. A 5h35, nous appelons le gardien qui a oublié de se réveiller.

6h10 Départ. Ciel très couvert. Descente à 1860m

7h15 Lac Blanc 2160m. Un chamois sous la Grande Lance de Domène.

Glacier de Freydane. Brouillard, puis la face nord des 3 Pics se dévoile.

9h30 Col de Freydane 2645m

Lacs du Domenon 2385m

Col de la Pra 2186m, Lac du Crozet 1974m

1630 Les Granges de Freydiere 1131m. Dénivelée positive: 800m - Longueur 15 km

Haut de page