Randonnées au long cours

Carnets de courses

Les raids à ski manqués

Renoncer offre la possibilité de revenir,  s'entêter pas toujours !

 

L'hiver, un épais manteau blanc habille la montagne. Les aspérités du relief s'estompent, les pentes s'uniformisent, le chant ouaté du silence envahit complètement le paysage. Les repères disparaissent.

 

Passer une semaine dans cette nature si sauvage et si belle, si inhabituelle, si loin des facilités de notre vie quotidienne, avec quelques amis, à lire la neige, à réinventer une manière de vivre, à retrouver les valeurs essentielles, à respirer la liberté, est un bonheur immense.

 

La réussite d'un raid à ski est toutefois très aléatoire : la météo favorable et la qualité de neige offrant des conditions de sécurité acceptables ne viennent pas forcément au moment où chacun des participants est disponible.

 

Voici ces longues randonnées où nous avons dû renoncer à un projet patiemment préparé, à cause des mauvaises conditions, où nous avons estimé que les risques étaient trop grands. Renoncer avant qu'il ne soit trop tard n'est pas toujours une décision facile à prendre, les hésitations sont quelquefois terribles ...

 

Haute Ariège - Vall d'Aran

Mars 2005. Pyrénées (France, Andore, Espagne)

Notre projet:

J1 - L'Hospitalet, Etang de Pédourrès, Etang de Couart, Col de l'Albe, Collada de Juclar, Refuge de Rulhe
J2 - Jasse de Pinet, Col de l'Homme Mort, Crête du Sal, Port de Bagnels, Refuge de Rialb

J3 - Portella de Rialb, Station Arcalis, Port de Rat, Port de Bouet, Refuge de Vall Ferrera

J4 - Etg d'Estats, Pic d'Estats 3143m, Etang de Montcalin, Etang d'Estat, Refuge de l'Etang de Pinet

J5 - Col de Picou Stèle, Orris de Mespelat, Port de l'Artigue, Lacs de Romedo, Refuge de Certascan

J6 - Col de Certascan 2610m, Etang de Guerosso, Etang de Flamicella, Pleta Palomera, Refuge Eric Pujol

J7 - Etang Major, Col du Mont Rouch, Etang de Calberante, Col de Pilas, Alos de Isil. Taxi pour retour L'Hospitalet

 

Raid comportant des étapes longues, quelques fois alpines. Les refuges ne sont pas gardés, ils n'ont pas de chauffage. Le refuge de Rialb n'a ni couvertures, ni matelas (duvet obligatoire). Autonomie complète. Dépôt de nourriture et de gaz à la station Arcalis (Andorre) pour limiter un peu le poids des sacs.

 

Départ retardé de 2 jours à cause du mauvais temps, puis grand soleil, froid. Mais la nivo est très mauvaise (risque 4 persistant, beaucoup de neige, très plaqué - il fait froid depuis 2 mois). Repli sur des courses à faible risque, à la journée, dans le secteur pour découvrir le pays:

• Première partie de la première étape, avant le défilé contournant le Pic de l'Albe. Départ de l'Hospitalet près l'Andorre, Etang de Pédourrès, puis Porteilla du Sisca 2440m. Il y a vraiment beaucoup de neige, très soufflée.

• Puig de Coma d'Or 2826m, en partant du Col du Puymorens. Très peu de neige à partir du Portella de Cortal Rosso ! Nous laissons les skis à la Portella de la Coma d'en Gracia, pour faire le Pic de la Coma à pied.

• Petit Peric 2690m, par le lac des Bouillouses. Relief plus adapté à la randonnée nordique qu'au ski de rando.

• Puig Carlit 2921m, depuis le refuge des Bouillouses. Mais vers 2600m, il nous faut faire demi tour à cause de la tempête venue rapidement du sud. La motivation étant grandement affaiblie, nous décidons le retour à la maison.

 


 

Chamonix - Zermatt

Mai 2002 - Un raid célèbre. Nous avions essayé de composer un itinéraire pas trop fréquenté.

Notre projet:

J1 - Grands Montets, Col du Chardonnet 3323m, Cabane de Saleina 2691m

J2 - Col Planereuse, Col de Crête Sèche, Col des Essettes 3180m, La Fouly 1600m (gîte)

J3 - Col de la Fenètre d'en Haut 2724m, Hospice du Grand St Bernard 2458m

J4 - Bourg St Bernard, Plan du Jeu, Cabane de Velan, Cabane de Valsorey 3030m

J5 - Plateau du Couloir 3664m, Col de Sanadon 3504m, Cabane de Chanrion 2462m

J6 - Pointe des Portons, Col de L'Eveque 3392m, Col du Collon 3087m, Refuge Nacamuli 2812m

J7 - Col Vollon, Col du Mt Brulé 3213m, Col de la Division 3314m, Refuge Aosta 2781m

J8 - Dent d'Hérens 4075m (en AR), Refuge Aosta

J9 - Col de la Division 3314m, Col de Valpeline 3568m, Zermatt 1600m

 

Grand mauvais temps à partir de la veille du départ et pour 3 semaines en continu. Nous ne partons même pas. J'ai enfin repeint ma cuisine ...


Ubaye - Queyras

Mars 2001

Notre projet:

J1 - Larche, Le Pontet, Tête de L'Enchastraye 2954m, Baisse de Colombant, Bersezio (auberge de Roburent)

J2 - Lac de Roburent, Col de Roburent, Bec du Lièvre 2770m, Col de la Gypierre de l'Orrenaye, Larche (gîte)

J3 - Cabane de Viraysse, Col de la Portiolette, Col du Vallonnet, Pas de la Couletta, Refuge de Chambeyron

J4 - Col de la Gypierre, Col de l'Infernet, Col de Ciaslaras, Col de Marinet, Lac de Marinet, Maljasset (refuge)

J5 - Plan de Paronant, Col de Mongioia, Pas de Salsa 3175m, Lac du Loup, Col du Longet, Chianale (gîte)

J6 - Pointe Joanne 3052m, Refuge de Vallante

J7 - Cadreghe du Viso 3190m, Col de Vallante, Refuge du Viso

J8 - Col Sellière 2834m, Pra, Collet du Pelvat, La Monta

 

La neige a commencé de tomber le soir de notre arrivée à Larche. Gîte Lombard. Le lendemain matin, il neige encore. Repli sur le Col de Larche par la route, à ski (!), où nous arrivons en même temps que le chasse neige. Retour par le Col de la Gypière de l'Orrenaye dans la tempête. Au 2e jour, le soleil est là, mais risque important d'avalanche, repli sur la Crête des Eyssalps au dessus du Vallon de Parassac. Retour à Larche. Au 3e jour, mauvais temps sur l'Ubaye, repli sur le Queyras, au gîte du Roux où le lendemain nous ferons le Pic de Clausis, soleil. Ensuite, le mauvais temps se généralisant sur les Alpes, nous décidons un retour à la maison.

 

 

Traversée de Belledonne

Avril 2000

Notre projet:

J1 - Casserousse (Chamrousse), Lacs Robert, Pic de Mirebelle, Grande Lauzière, Refuge de La Pra

J2 - Col de Freydanne, Rocher de l'Homme, Refuge Jean Collet

J3 - Col de la Mine de Fer, Brèche de Roche Fendue, Pas de Coche, Habert d'Aiguebelle

J4 - Col de l'Aigleton, Col de la Vache, Lac du Cos, Col de l'Amiante, Rocher Blanc, Refuge de Combe Madame

J5 - Col du Tepey, Col d’Arguille, Lac Noir, Col de la Valloire, Col de Comberousse, Refuge de l'Oule

J6 - Col de Moretan, Brèches de la Passoire, Col du Merlet, Refuge du Merlet (pas de couvertures)

J7 - Brèche du Frène, Refuge des Ferrices (pas de couvertures)

J8 - Le Grand Charnier, Col de la Balme, Col de Clarans, Collet d’Allevard

 

Seul le refuge de la Pra est gardé. Dans les semaines qui ont précédé notre périple, nous avions déposé  nourriture et cartouches de gaz au Habert d'Aiguebelle et au Refuge de l'Oulle (plus un duvet à l'Oule car les refuges suivants n'ont pas de couvertures).

 

Les conditions sont bonnes au 1er jour, au départ de Casserousse. Lacs Robert, L'Echaillon, Pic de Mirebelle, Refuge de la Pra. Le temps se gâte dans la nuit. Au matin, il neige abondamment et le brouillard s'est installé. Le risque d'avalanche est maintenant présent. Le massif de Belledonne ne doit être pratiqué que par neige stabilisée, c'est bien connu! Nous décidons d'abandonner. Descente sur Freydière.

 

 

Valpeline

Avril 1995. Italie

Notre projet: le même qu'en 1993 (ci dessous)

 

Le 1er matin, au départ du refuge de Crête Sèche, le brouillard est déjà installé. Nous irons quand même, avec très peu de visibilité, au sommet (était ce bien le sommet ?) du Mont Gelé 3518m. Il fait très froid. Retour au refuge de Crête Sèche dans la tempête.

Le lendemain, soleil et brouillard. Départ pour le Becca d'Epicoun 3529m. Mais le vent est très violent. Il a aussi laissé de grosses accumulations de neige au dessus des barres rocheuses. Nous craignons les plaques. Demi tour vers 3000m. Repli sur le refuge de Prarayer par la vallée.

Au 3e jour, il fait beau. Col Chavacour 2978m, Fenêtre de Cian 2734m, Refuge Reboulaz 2389m. Il est récent et il n'est pas sur notre carte. Il est en dessous du bivouac Nebbia où nous avions prévu de passer la nuit.
Au départ du 4e jour, il fait beau, mais un front de nuages apparaît à l'horizon, sur le sud est. Il nous rattrape au Col de Lusseney. C'est la tempête. Demi tour, nous redescendons par la vallée de St Berthelemy. Auto stop par Aosta, pour rejoindre la voiture. Retour à la maison, (très) tard dans la nuit ...

 


 

Valpeline

Avril 1993. Italie

Notre projet:

J1 - Dzovenno (Valpeline, nord d'Aosta), Refuge de Crête Sèche 2383m (CAI non gardé)

J2 - Mont Gelé 3518m, Refuge de Crête Sèche

J3 - Combe de Vert Txan, Becca d'Epicoune 3529m, Bionaz (gîte)

J4 - Chamen 1715m, Col d'Otemma 3211m, bivouac della Sengla 3180m

J5 - Col d'Oren 3264m, refuge du Col Collon 2818m (CAI)

J6 - Traversée du Mont Brûlé 3538m, refuge de Prarayer 2005m

J7 - Dôme de Cian 3351m, Col Chavacour 2978m, Fenêtre de Cian 2734m, Refuge Reboulaz 2570m

J8 - Col de Lusseney 3162m, Becca de Lusseney 3504m, Chamen 1715m

 

Tentative au Mont Gelé, jusqu'au col de Crête Sèche, dans la tempête. Brouillard. Au col, décision est prise d'abandonner, tellement le vent est violent.
Repli en France sur les Dents Blanches (Chablais). Refuge Folly. Le lendemain, la météo n'est finalement pas vraiment meilleure. Circuit avec passage au couloir du Taureau.

Repli enfin sur le Refuge d'Argentière (Massif du Mont Blanc) où nous nous engagerons le lendemain sur le Col du Chardonnet, mais encore une fois la tempête se déchaîne. Retour à la maison ...

 

Haut de page